ma première expérience de président d'association

salut les humain·e·s

l'année dernière, debian-facile m'a donné l'opportunité de devenir président de l'association. c'était ma première fois dans une association, ma première fois avec un poste à responsabilité (en dehors du travail)...
et la première fois que je collaborais avec des gens que je n'avais pas choisis.
entendez par là que mes précédentes contributions ont toujours été réalisées avec des potes (irl ou web) que ce soit sur handylinux ou avec les 3hg (coucou les potos ) alors que sur debian-facile, une communauté entière existait déjà avant mon arrivée et j'ai donc eu le plaisir d'être "adopté" par des personnes qui avaient déjà tracé des liens entre elles.

petit retour sur cette année riche en apprentissages de toute sorte ...

allons-y pour le bilan perso annuel de mon implication dans l'association debian-facile.
je parlais d'apprentissage, alors je commence par mes échecs
car oui ... on apprend plus de ses échecs que de ses réussites

1 - la campagne de reconditionnement

on a lancé une campagne de reconditionnement informatique à destination des plus démunis avec Emmabuntüs, BlaBlaLinux, Tugaleres.com et Live-cd-linux. mauvais timing car la covid a empêché tout type de rassemblement du style install-party et toutes les conférences libres se sont déroulées en visio cette année.
je pourrais donc dire que la campagne de reconditionnement a été victime de la covid, mais j'ai le sentiment que j'aurais pu faire plus, mieux, différemment. je pense que j'aurais du continuer la communication de manière régulière mais j'ai eu peur de lasser les gens avec une campagne pour les plus démunis alors que toutes et tous subissaient déjà les inconvénients et la souffrance dus à la covid. j'arrive à m'expliquer et à comprendre pourquoi la campagne ne s'est pas déroulée comme je l'avais espéré, mais il me reste un vilain arrière-goût d'inachevé ...

malgré l'absence totale d'événements irl liés à la campagne de reconditionnement, la carte des reconditionneurs s'est remplie au fil de l'année et nous avons désormais 48 reconditionneurs particuliers, associatifs ou semi-professionnels répertoriés en France et en Belgique ! Merci à elles et eux !
alors oui, je suis content de cette avancée mais cela ne me donne qu'une envie : repartir motivé pour la rentrée de septembre avec une relance de la campagne de reconditionnement et cette fois, organiser des réunions irl partout où ça sera possible pour faire la démonstration du reconditionnement informatique ultra-rapide développé par Emmabuntüs.

2 - la francisation de Debian

j'avais prévu d'améliorer la francisation de Debian sur deux points : les applications elles-même et le wiki officiel. nous n'avons rien entamé .
manque de motivation, manque d'organisation, manque d'envie, manque de fun ... vrai que c'est pas non plus le truc le plus cool à faire... et qu'on manque déjà de bras pour faire le reste.
mais je pense que c'est vraiment dommage car cela n'exige aucune compétence en informatique et ça permettrait à des utilisatrices et des utilisateurs de démarrer dans la contribution au libre.

j'ai donc l'intention, que je sois président ou pas, de lancer une campagne de francisation avec un listing des pages à mettre à jour sur le wiki et un audit des applications pour améliorer le support francophone. étant aussi membre de debian-france, je pourrais proposer cette action aux deux associations et participer au rapprochement des communautés (thème qui me tient à cœur).

3 - le rapprochement des communautés

je le "classe" dans les échecs car le rapprochement est accepté dans le principe mais pas dans les faits : seule la communauté debian-facile s'est dotée d'un bandeau de liens menant à toutes les instances debian francophones.
la communauté debian-france a accepté chaleureusement l'idée, la modification est dans les tuyaux sur les sources git du site, mais pour l'instant, pas d'intégration officielle sur le site en ligne.
le forum debian-fr.xyz en discute
le forum debian-fr.org na plus donné suite après un premier rendez-vous manqué.

je ne me sens pas responsable de cet échec car je ne pense pas avoir manqué de motivation ou de communication, mais je dois m'avouer vaincu par les habitudes et les tempéraments plus ou moins sociaux des différents acteurs du monde libre. nous sommes tous différents, c'est notre point commun... mais le point commun ne signifie pas la communion de tous .

je vais tenter, néanmoins, de continuer à insuffler cette idée de rapprochement dans les différentes communautés que je fréquente... on verra bien ... je garde espoir .

4 - la délégation

dès mon arrivé au bureau debian-facile, les anciens présidents m'ont dit de ne pas tout prendre en charge et m'ont donc conseillé de déléguer les différentes actions lancées. j'ai échoué dans cette tâche.
je pourrais accuser la do-o-cratie propre au libre car je contribuais déjà aux différents projets de l'association sans parler de ceux dont j'étais l'auteur principal. donc normal que je prenne en charge des projets que j'avais moi-même lancé au départ.

mais ce serait me cacher derrière une fausse excuse car rien ne m'obligeait à assumer l'entièreté des projets lancés. j'aurais du être plus insistant sur mes offres de collaboration. bien sûr, j'ai fait une documentation pour expliquer comment réaliser un DF-mini-tuto afin de recevoir d'autres contributions, mais j'ai cessé de demander aux utilisateurs de participer au bout d'un mois.
idem pour les apéros-DF que j'ai toujours organisé, les pages des réseaux sociaux à alimenter etc...

demander à quelqu'un de faire ce que je ne sais pas faire ne me gêne absolument pas. je suis même un poil insistant dans mes demandes sur ces points (pardon les adminsys debian-facile ). en revanche, quand je sais faire quelque chose, mon premier réflexe et simplement de le faire. ça paraît con comme ça mais c'est un défaut dans la fonction que j'ai exercé cette année, je le réalise maintenant car je n'ai pas offert la chance aux autres membres de s'essayer à la contribution.
j'aurais du inviter plus en accompagnant les potentiels contributeurs dans les projets au lieu de tout faire pour partager le résultat.

je comprends désormais que partager la contribution est aussi un aspect de la collaboration horizontale qui doit vivre au sein de debian-facile. c'est une facette de mes contributions que je dois améliorer, quel que soit le poste que j'occupe au sein de debian-facile : accompagner et épauler au lieu de simplement balancer un résultat final, même si celui-ci est le but premier de la contribution.

voilà, c'est dit et je n'attends pas de commentaires genre "non mais si, tu as assuré...".
je crois sincèrement que sur les points cités, j'ai merdouillé.

mais parlons des trucs cools !!

1 - les projets et contributions

en dehors des projets cités dans la première partie de cet article, le reste des actions entamées ont été couronnées de succès : la prochaine DFiso est en version alpha, les cahiers du débutant sont en attente de la sortie de bullseye (prévue pour fn juillet), le forum est très actif, bref, je vais pas reproduire le bilan moral de l'association mais ça avance dans le bon sens. debian-facile est une association active grâce aux contributeurs du bureau, de l'adminsys (site, modération) et bien sûr, des membres qui participent à l'accueil et au support des nouveaux utilisateurs Debian. donc à la question, "l'association est-elle utile ?" je dirais oui sans hésiter. le référencement de la communauté pour toute demande d'aide "debian" sur les moteurs de recherche en est la preuve.

et c'est tout de même gratifiant et agréable de s'impliquer dans un projet utile qui œuvre dans le bon sens. certains choisirons de contribuer au jardin bio du village, d'autres encore organisent le co-voiturage dans leur quartier, moi je tente de faire tout mon possible pour que les utilisateurs de l'outil informatique puisse se libérer des outils privateurs de liberté. alors comme le jardinier qui peut partager une belle récolte, je suis heureux de participer à un projet qui apporte du bien.

2 - l'ambiance de l'asso et l'intégration

"intégration" ? bah oui... être présenté en tant que "président", ça peut parfois changer les rapports entre les humains...
et bien pas sur debian-facile !! ... bon, ils se sont amusés à m'appeler "président" la première semaine, mais c'est vite parti et chacun est revenu à ses habitudes de communication habituelle.
j'ai entendu/lu pas mal de témoignages négatifs sur les associations, la charge de travail concentré, le manque de bras, d'investissement personnel de tous les membres, etc. et je dois avouer que ce n'est pas le cas sur debian-facile. je n'ai jamais essuyé un refus durant toute cette année de demandes parfois chiantes ou à pas d'heure. c'est un peu lent à démarrer (bah oui, ya pas que debian-facile dans la vie... on a tous d'autres trucs à faire et à vivre) mais l'implication de chacun des membres a été une très agréable surprise pour moi si je prends en compte les nombreux "Courage !" que j'ai reçu.
je n'ai pas eu de courage à développer, aucun grand obstacle inexplicable ou insurmontable. alors oui, j'ai quelques échecs à mon actifs, mais ils ne sont pas dus à l'association ou à l'ambiance générale. l'association ne m'a pas mit de baton dans les roues, c'est moi qui en demande trop souvent ou qui m'impatiente alors que oui, les autres ont eux aussi une vie bordel !

donc si je devais signer pour un an de plus, ce serait avec plaisir.
mais si un autre membre veut prendre la présidence et développer ses projets pour l'association, ce sera tout aussi bien. je continuerais mes contributions de toute façon (nameho™) donc en fait, ce ne serait pas "tout aussi bien"... ce serait mieux pour l'association !

l'AG est en cours actuellement et personne ne s'est présenté explicitement pour reprendre le poste ... pour l'instant

donc un bilan perso plus que positif car je sais pourquoi certaines choses n'ont pas fonctionné comme je l'attendais, et pour le reste, ça s'est déroulé mieux que je l'espérais !
au final, ce qui n'a pas marché va se transformer en projet pour le prochain bureau de l'association, la dynamique est en place, les bras sont là, ça devrait être une bonne année associative encore une fois.

sur ce ... je repars en AG et je vous tiens au jus pour le compte-rendu.

prenez soin de vous et de vos proches,
bonnes vacances à celles et ceux qui peuvent en profiter,
bon courage aux autres,
++
arp


epilogue ...

vœux exaucé ! me voilà vice-président de l'association depuis ce jour (01/08/2021). courage framend, c'est à toi de représenter l'association désormais

arpinux aka arnault, anarchiste, çadépendiste, humain par défaut
rédacteur principal d'at[h]ome et des cahiers du débutant
pour fouiner, c'est par ici , pour discuter c'est par là.

2 commentaires

#1  - smolski a dit :

Bravo pour le bilan de ton exercice, je te remercie d'avoir accepté le poste et de le piloter si vaillamment.
J'estime que les quelques regrets dont tu fais part viennent plus du fonctionnement statutaire de l'asso que des personnes qui animent df régulièrement.

Historiquement, une fois les premières péripéties passées, df a fait un choix autonomiste pour son site. Tout inscrit était autonome sur le site, autant sur le forum que le wiki et l'animation. Ce choix était implicite mais non transmissible aux autorités publiques lors la création de l'asso uniquement afin de protéger le nom de domaine.
Ensuite le tout à pris sa route, mais toujours handicapé de cet aspect sanctifié administrativement resté en arrière tel un boulet de forçat au fur et à mesure des évènements bâtissant le site.

De mon point de vue, non dirigiste ni rien, bref cool, si nous arrivons à réanimer cet aspect autonomiste sur le site, par exemple des interpellation sur le forum pour des choix à faire, des actions à entreprendre... beaucoup des projets coopératifs que tu décris gagneront très naturellement en amplitude.

Aussi, et ce n'est qu'un exemple, les rencontres entre membres financés par la trésorerie.
Nous en avons fait autours de chez moi, c'était très positif. Puis ce fut abandonné en raison du financement d'organisateurs pris en charge (déplacement, séjour et restauration) à travers la france qui n'ont pas été justifiés du point de vue de la trésorerie. Accroc important à l'autonomie déjà.

Amitié, Force et courage, Joel

PS : je te déconseille de présenter ce post avant de l'avoir mûri. Je te dis ça en tant qu'ancêtre vénérable (dixit bendia que j'embrasse), après, c'est tout selon ce que tu en penses.

répondre
#2  - arpi a dit :

salut Joël :)

merci beaucoup pour ton analyse et j'avoue que c'est justement le thème, le concept que j'aimerais voir vivre sur debian-facile. et ô joie ... on en parlait justement sur IRC et ô bonheur, voici un post sur le fofo qui devrait rejoindre nos approches et permettre à tout ce qu'on évoque de se développer : https://debian-facile.org/viewtopic.php?id=30295 :D

et sinon, j'ai déjà posté discrètement 2 liens sur le fofo qui pointent vers cet article de blog car je voulais vraiment le faire avant le vote du bureau et des postes. je trouve important et honnête de faire ce bilan et de donner mes impressions pour que chacun puisse choisir en toute conscience.

merci encore pour ton commentaire
++ sur le fofo ou ailleurs
arnault

répondre

écrire un commentaire

Quelle est le quatrième caractère du mot ehm3tnc ?

Fil RSS des commentaires de cet article