auto-entrepreneur episode 2 - les échanges avec les institutions

mon projet d'auto-entrepreneur avance (merci pour vos commentaires et mails ;-)) et j'ai désormais une idée précise de ce que je vais faire/proposer.
mes échanges avec les institutions ont aussi radicalement évolué, dans le bon sens, comme quoi... tout arrive à point ... :D

il faut dire que sur papier, pour un conseiller pôle-emploi, j'étais un gros profiteur-glandeur. il a donc fallu que je justifie, explique, raconte mon parcours, aussi bien au niveau informatique qu'au niveau éducatif avec l'instruction en famille.
un peu chiant de devoir le faire mais en fait, il fallait. car lorsqu'on se montre tel qu'on est en entier et qu'on donne le meilleur de soi-même, les choses se débloquent...

il y a encore quelques semaines, mon conseiller demandait un contrôle en vue d'une radiation et ce matin, bascule totale car il me proposait le financement de ma formation avant de me lancer dans la micro-entreprise !

elle est pas belle la vie ??!! :D

bon, il faut dire que je suis pas arrivé les mains dans les poches : j'ai mis en place un site internet complet pour ma future activité (il ne manque que le SIRET pour qu'il soit en ligne), fait le tour des différents organismes et outils à ma disposition (URSSAFF, Chambre des métiers, Conseil Régional, formation pole-emploi AIF, ...) et même commencé un prévisionnel financier garni d'une mini-étude de marché sur mon bassin d'emploi pré-déterminé.
bref, pas les mains dans les poches de l'aide chercher tu iras... 8-)

coup de bol, le site l'a séduit, les prestations proposées aussi et devant le taf effectué, voilà que mon conseiller me propose direct le financement de ma formation SPI (non obligatoire mais fortement recommandée) avant mon installation. je saute sur le site de la chambre des métiers pour demander un devis par mail et hop, coup de fil de la CMA dans la matinée pour entamer la pré-inscription avant accord final de pole-emploi.

alors comme je râle souvent sur les institutions et leur lenteur/inhumanité, je me dois de noter l'efficacité et la réactivité des agents avec lesquels j'ai pu échanger pour ce projet. aucun jugement, de bons conseils, de la prévention et de l'écoute, bref... tout ce qu'on demande à un travailleur social ou d'état mais qui nous manque si souvent.

voilà, un article bref mais je vais pas épiloguer des lignes en mode "youpi elle est cool la life", juste pour donner des news et remercier, encore mais c'est jamais assez, les gentils humains qui m'ont aidé à peaufiner tout ça ;-).

je vous tiens au jus pour la suite, la formation et le lancement,
prenez soin de vous et des vôtres
bis@++
arp

arpinux aka arnault, anarchiste, çadépendiste, humain par défaut
rédacteur principal d'at[h]ome et des cahiers du débutant
pour fouiner, c'est par ici , pour discuter c'est par là.

4 commentaires

#1  - anatolem a dit :

Voila une bonne chose de faite, on critique souvent les institutions mais faut reconnaître qu'il y en a quand même de bonnes.
Bon courage pour la suite de tes aventures.
A pluche.

répondre
#2  - arpi a dit :

vi :)
autant on a le droit de râler lorsque l'argent public est dépensé n'importe comment,
autant faut féliciter ceusses qui ont conscience de l'importance de leur mission et qui soutiennent les humain-e-s dans leur diversité ;)

répondre
#3  - olivyeahh a dit :

Cool.
Bon courage à toi et à bientôt :)

répondre
#4  - arpi a dit :

vi, il en faut du courage pour continuer à se faire harceler par les annonces hors-sujet de pole enbois alors que mon plan de formation et mon activité sont sur le point d'être lancés... car comme l'a dit une conseillère ... "mais votre entreprise n'est pas encore enregistrée... donc vous avez obligation de venir aux rendez-vous proposés..."
jte jure ... lol

répondre

écrire un commentaire

Quelle est le troisième caractère du mot iltg4h ?

Fil RSS des commentaires de cet article