at[h]ome

nous sommes tous différents... c'est notre point commun

et si je votais ...

par arpinux - - 28 commentaires

anarchiste donc non votant ... enfin selon ma vision de l'anarchie, mais j'ai quand même regardé le "débat" avec celle et ceux qui voudraient être calife à la place du calife ...

et si je votais ...
et si je devais décider de kiki dirige ce soir ...

vas-y arpi, imagines-toi républicain pour voir :P

alors vers qui vais-je ?

je ne vais pas détailler les programmes de chaque candidat, pas besoin, ils ont tous au moins un truc qui m'a fait trancher facilement.

car oui, il faut bien choisir, étant donné que le vote blanc ne sert à rien.
moi je verrais bien un vote blanc réel genre : si le vote blanc est majoritaire, on vire tous les candidats et on recommence :P
et oui, entre les deux, ce sera un peu l'anarchie ... donc je me réjouis.
et à force de voter blanc, les humains s'apercevraient qu'ils n'ont pas besoin d'être dirigés ;)

... mais je m'égare ... on a dit ... et si :P

bon, on va de suite sucrer les trucs innommables : donc lp et fion, exit d'office. faut pas déconner. non seulement les personnes sont insupportables de méchanceté mais en plus, elles sont dramatiquement pessimistes dans leurs idées et leurs visions de ce que devraient être le futur de nos enfants.

je veux bien qu'on argue le réalisme et le pragmatisme, mais justement !
le pragmatisme, c'est prendre en compte l'Intégralité (oui j'ai collé une majuscule) des données d'un problème sans y loger d'émotions afin de percevoir la solution la plus à même de réussir. alors si je regarde les mouvements de populations et le mélange des peuples sur la planète depuis 3000 ans, je peux sans trop me mouiller, dire que le "blanc pur" (quelle horreur ce terme) aka the gaulois, aura totalement disparu dans un siècle ou deux (en fait, il a déjà disparu, mais faut pas leur dire, déjà qu'ils paniquent pour un rien). donc axer sa vision du futur sur un protectionnisme est d'une stupidité ahurissante au regard de notre avenir évident.

ou d'une manière plus concise : les racistes et les nationalistes sont stupides.
et je dis cela avec le plus grand réalisme, sans aucune émotion ni agressivité ... juste, je constate.

pour ce qui est de la "vision de fion", bah tout est entre les guillemets :P ... je ne sais pas trop quel est son angle de vue pour avoir une telle idée du monde et de l'humain. il doit littéralement avoir le cerveau entre deux fesses pour ainsi oser sortir des idées pareilles... conserver le nucléaire ... le gars qui comprend pas le principe de base du risque lié au nucléaire ...
allez, je suis de bonne humeur : pour le fion, si il passe par là ...
"nucléaire : type d'énergie non-naturelle, délivrant plus d'électricité qui sert pas à grand chose, polluant la planète pour des siècles, irradiant les humains de leur vivant à petit feu et bonus ultime ... ça peut aussi décimer des peuples entier dans un joli feu d'artifice à la forme rassurante :)"
bref ... un gars qui parle de poursuivre une politique énergétique mortelle, et qui veut diriger mon futur ... bah non quoi. je ne suis pas suicidaire, tout simplement, pas besoin de lire plus avant son programme, qui ne servira à rien au premier accident de centrale.

il me reste donc macron, mélanchon, et hamon dans le genre "humainement acceptable"

je passe sur macron, l'ultra-libéral qui t'explique que les dons défiscalisés pour sa campagne sont transparents alors c'est cool ... mouais ... faut lui faire confiance.
et quand il t'explique que les rencontres entre les lobbys et les représentants du gouvernement seront enregistrées, bah tu dois approuver et faire confiance car c'est cool ... mouais
et que même si un groupe pharmaceutique paye pour mon élection, il ne dirigera pas ma politique de santé ... mouais
... euh non en fait... je te fais pas, mais alors pas du tout confiance et du coup, même si certaines de tes idées me semblent pas trop connes, j'ai aucune garantie sur tes convictions réelles, au vu de ton parcours dans le privé et le public jusqu'au service de l'état.

donc on a hamon et mélanchon dans le genre "j'incarne un truc"

euh oui ... c'est drôle. ou pas.
hamon, le revenu universel, la transition énergétique, legalize-it en plus ... à la base ... c'est tentant. enfin, c'était tentant quand il en a parlé la première fois. et puis c'est devenu un revenu "complémentaire" ... et là, la ménagère (car oui, il a dit qu'il avait pensé aux femmes en premier) elle doit sauter de joie pour les ptites miettes qu'il lui jette !! youhou !! merci hamon, je gagne 200€ de plus par mois, mais j'ai toujours la loi travail dans le cul et je vois bien que derrière toutes tes belles idées, bah ... t'as pas la carrure mon gars."
hollandbis... fait suer, je l'aimais bien.
digne successeur de son président ... quel dommage de voir le ps baisser son froc avec autant de facilité alors que montrer son cul est un acte subversif si fabuleux ... ils m'ôteraient presque l'envie de le faire devant les bleux xD

au final, reste mélanchon, la 6° république, la paix, le peuple tout ça.

et là, je dois me poser la question des compétences réelles du candidat. car oui ... après le filtre des idées et du programme, il reste la capacité ... ya ka voir trump et ses "compétences". on est pas en train de parler d'un taf à la con genre toi et moi ... on parle d'un gus qui le même jour, doit gérer une visite dans une école maternelle avec cris stridents inside, puis enchaîner sur la réunion pour décider de la mise en place des forces armées à l'autre bout du monde, puis finir au 20h pour rassurer la masse ... bref, du taf qui demande quand même un minimum de contenance, de capacité de dialogue et de maîtrise de soi.
et là ... je colle les mots à côté pour bien réaliser le truc :

mélanchon ... maîtrise de soi ... capacité au dialogue

vous voyez où ça merdoit ou c'est que moi ?? :P

alors oui, je sais, il a dit qu'il préférait "discuter" avec putine que faire la guerre. et dans le fond, je suis aussi pour négocier avec les cons, car les cons, ça ose tout, surtout le pire ... mais si il va au bout de ses convictions, il fait comment, concrètement, pour discuter avec un criminel de guerre (encore une expression à la con...) en restant diplomate ? ou alors il l'aime bien en fait le putine ? et là je suis bien ennuyé car la fascination pour les criminels de guerre, c'est genre un gros frein pour moi.
bref, j'ai pas trouvé d'avis clair à ce sujet. et ça me titille un peu, surtout venant d'un mec de l'extrême gauche ... la lutte des classes tout ça ... mauvais souvenirs.

et si je votais ?
par élimination, et sans compter le vote blanc, il me reste donc mélanchon. et ça ne me réjouis pas en fait. il ne porte pas l'espoir que je sais possible pour le futur de nos enfants. il est le candidat anti-truc. ça me gonfle les anti-truc car le mode binaire ne fonctionne pas en dehors d'un processeur ;)

et si je votais ?
bah non en fait. je ne pourrais me résoudre à faire de ma voix l'acte qui légitime l'accès au pouvoir d'un de ces gus.
je ne me trouve pas irresponsable ou apolitique. mon abstention a tout de politique : elle cherche à faire réagir la société sur son autonomie, individuelle et collective.
oui, je parle d'autonomie collective car pour effectuer certaines tâches, il faut être plusieurs, c'est évident. ces personnes peuvent être autonomes ensembles, sans "chef" supérieur, mais avec un coordinateur lorsque c'est nécessaire (genre quand deux villages décident de refaire la route, vaut mieux un gars avec un vue d'ensemble pour gérer le truc ;) )
je n'arrive pas à trouver une seule raison de m'inscrire sur les listes électorales, si ce n'est pour gonfler les statistiques légitimant la position hiérarchique "républicaine" de quelques uns.

même mélanchon et sa 6° république, qui dit qu'il veut partir dès qu'il arrive, en confiant le pouvoir au peuple, mais d'un autre côté, il parle tout de même de ce qu'il va faire durant son mandat ... donc le gars imagine déjà quelle sera la fameuse constitution populaire élaborée après son élection ? et que cette constitution lui préservera le pouvoir de décision de quoi que ce soit ?
et si cette fameuse constitution déclarait la fin de la 5° république mais sans annoncer l'arrivée d'une 6° ?
et si la prochaine constitution était "anarchique" xD

lutter contre le fn ?  je ne lutte pas "contre". j'ai arrêté ce type de lutte. c'est pas pour moi.
je préfère lutter pour l'objectif final, l'idéal, l'utopie, l'humanité : l'anarchie !

... mais c'est toujours intéressant de se remettre en condition pour répondre aux conversations sociales xD


pas d'image ?
bah ... rapport au débat, je vois pas d'image assez parlante sans être écœurante ...
donc je passe

bis@++
arp

arpinux aka arnault, çadépendiste convaincu, anarchiste doux, optimiste, humain dès que je peux, je pose quelques bafouilles en blog, je partage en vrac, kiss la life et me balade dans le vivant :)

28 commentaires

#1  - by Crevette :

commentaire blanc :)

ajouter un truc ?
#2  - by arpinux :

comptabilisé ! :D

ajouter un truc ?
#3  - by Kevmarnor :

Ben oui tout ceci est résonné sauf que avec tous ces cons de français et d'humains il faut un chef et le moins pire

ajouter un truc ?
#4  - by sebp :

Salut,
juste une petite précision: en fait Mélenchon ne dit pas qu'il va partir aussitôt arrivé.
Il veut laisser le temps à l'assemblée constituante qu'il a fait convoquer (par référendum) de faire son taf, à savoir "rédiger une nouvelle constitution".
Ca peut prendre 1 an, 2 ans... et pendant ce temps là il applique un maximum de points de son programme.
Et dès que la nouvelle constitution est adoptée, il se tire. Que son programme soit appliqué en entier ou pas.
Il ne reste que si la nouvelle constitution le lui demande clairement.

Bonne journée !

ajouter un truc ?
#5  - by arpinux :

salut,
merci pour cette précision, c'est un peu plus clair pour ce qu'il compte faire, mais j'ai toujours cette crainte de lutte des classes et d'anti-machin.
je vois bien que par rapport à mes convictions et ma façon de vivre, c'est ce mélanchon qui conviendrait le "mieux" ... mais j'ai toujours cette petite alarme qui s'allume ...

ajouter un truc ?
#6  - by Otyugh :

-> Parler de "carrure" ou de "savoir être" d'un politcien me semble être se poser la mauvaise question. Un politicien est un acteur qui fait des choix symboliques par rapport au "choix" poussés par les "experts". Ça reste assez bas niveau compétences technique, et heureusement il y a trop à traîter. Côté savoir être, un politicien est un expert du show, je ne m'inquiète pas pour ça, ils ont tous le mandat.

Disons que je crois plus à un dictateur avec des gens de laquadraturedunet qu'un Yannick Jadot qui veut "à-priori" défendre le libre avec de mauvais conseillers.

Donc je ne pense pas que les présidentielles sont si déterminantes. Je pense que c'est un gros symbole. Pas dénué de pouvoir ça serait se voiler la face, mais c'est surtout un pouvoir que donne le peuple par croyance en la démocratie : si un voté fait quelque chose, ça semble légitime, on ose pas protester. En cela, l'abstention ou le vote blanc d'ailleurs, lient les mains des politiciens : dès que la population s'aperçoit du manque de soutien des "dirigeant symboliques", tout s'écroule, et une horde d'opposants cognet à la porte : c'est la paralysie du pays. Je considère ça un peu comme une étape inévitable au point où on l'on est, risque de mal finir, mais risque de mieux finir aussi, l'un dans l'autre, je suis pour un essai.

->Par contre je ne comprend pas ton envie d'éviter le vote blanc pour l'abstention. Il me semble que le vote blanc, bien qu'aussi inutile, permet de dire justement "je m'y suis intéressé et rien ne me botte :(", quand une abstention veut dire "j'avais piscine et la flemme de m'y intéresser". À mes yeux.
Après c'est le souci de tout vote, le tien sera amalgamé avec celui de mon frère qui "s'en bat les couilles" de la politique, et mon vote blanc peut-être avec un autre type d'inconséquence. Ça reste un détail, on est d'accord.
Le meilleur vote politique reste ce qu'on est et fait tous les jours socialement. Comment on aide sans compter, comment on boycott certaines choses, comment on adhère à d'autres. Malheureusement une partie de ce "vote" est contraint par l'économie et le conformisme. L'un comme l'autre à mon sens, pouvant être une source de sociale, ou de ce que c'est aujourd'hui : un chantage au travail contraint.

ajouter un truc ?
#7  - by arpinux :

je suis tout a fait d'accord sur ta vision du "travail contraint" et oui, mon non-vote ressemble à celui qui a piscine. et ce n'est pas faux ... lui comme moi ne sommes ni emballé, ni convaincu par les programmes et les idées développées.
si j'exprimais mon désaccord en votant blanc, j'exprimerais paradoxalement mon soutien au modèle de scrutin actuel, ce qui ne serait qu'un mensonge.
je préfère donc ne pas voter, je trouve ça bien plus honnête de ma part.

et oui, l'acte politique de base est de vivre, tout simplement, sans se soucier de l'ordre donné car ....

ni dieu ni maître ! :D

ajouter un truc ?
#8  - by bricabrac :

Selon moi, le problème de Mélenchon, c'est son nationalisme et son étatisme prédominants. Ok, il parle d'écologie, il est social et tout, mais il va pas assez loin. D'ailleurs j'ai l'impression qu'il joue pas mal du fait qu'il a une image d'anticapitaliste, de révolutionnaire voire d'insurrectionnaliste, ce qu'il n'est pas du tout (le protectionnisme c'est pas pareil que l'anticapitalisme).

Sinon, peut-être Poutou t'intéressera plus (j'avais écris un truc dessus).

ajouter un truc ?
#9  - by arpinux :

oui, tu as posté sur npa https://bricabrac.grainedutopie.eu/npa.html ;)
et oui, certaines de ses idées se rapprochent de ma façon de penser, mais comme toi, je ne vois pas le lien entre son discours et une élection nationale. il sera certainement pertinent après le passage de mélanchon, lorsqu'il aura laissé le pouvoir au peuple ;)

ajouter un truc ?
#10  - by Qwerty :

Se faire rembourser les frais de campagne ? Faire passer des idées ?

ajouter un truc ?
#11  - by damien :

dire de Melenchon qu'il est ami de Putin, c'est soit un manoeuvre de désinformation de ta part, soit tu n'as pas écouté les 5-6 émissions ou il dégomme Putin et explique que le dirigeant du Front de Gauche russe (son équivalent) est en prison, merci Putin.

Dire qu'il est insurectionniste, c'est ne pas écouter quand il dit qu'il veut une révolution citoyenne pacifique et qu'il appelle à chercher la paix avec tous les pays (USA, Russie, Chine).

et voilà pourquoi je veux bien croire en la candidature de Melenchon https://framasphere.org/posts/2808457

au plaisir de te lire

ajouter un truc ?
#12  - by arpinux :

salut damien :)

pas de désinformation ici, ni d'informations d'ailleurs... c'est un blog perso ;)
pour mélanchon/putine, je ne dis pas qu'il est son ami, je me pose des questions quant à sa position réelle, vu qu'elle a changé. c'est bien mélanchon qui n'a pas condamné putine lors des massacres en Syrie non ?
quand Alep se faisait dégommer, il disait quoi mélanchon ? ah oui ... qu'il ne fallait pas se dresser contre la russie par principe et que l'europe a eu une attitude provocatrice. bref ... (https://blogs.mediapart.fr/danyves/blog/161216/la-syrie-alep-et-melenchon)
je lis qu'il n'est pas son ami, mais je ne comprends pas : il devrait exprimer sa colère de voir un peuple massacré de la sorte, même si c'est la faute de l'europe. il devrait condamner ce criminel de guerre sans chercher à l'excuser. la raison diplomatique ne cadre pas avec sa présentation révolutionnaire. c'est ce décalage entre son attitude face à tout le reste et son attitude face à putine qui me fait grandement douter de ses réactions une fois au pouvoir.

voilà ce qui me gène : la colère qu'il exprime envers "les puissants" est compréhensible et légitime. en revanche, je le trouve plutôt cool face à putine.
deux attitudes différentes. pour de bonnes raisons si je lui fait confiance, mais doit-on faire confiance à ces gens ?

ce que je veux dire, c'est que croire un candidat en campagne, c'est un peu surfait non ? et quand je regarde mélenchon depuis quelques mois, je me dis que comme les autres, il est en campagne.

ajouter un truc ?
#13  - by trefix :

Coucou.
Il me tarde de pouvoir passer quelques heures IRL en ta compagnie, devant une tartine de houblon, camarade.
J'aime ton questionnement, mais pour moi qui suis plus vieux de 5 ans, les jeux sont faits : depuis bientôt deux ans j'imprime mon bulletin avant chaque élection (format réglementaire et tout et tout). Le gros A qui y figure me donne juste le plaisir de voir des "notables" (en Lozère, bonjour le "standing" des "notables" :D ) faire la gueule au dépouillement.
J'ai fait mon éveil politique fin des '70s, en fin de banquet, entre rouges et roses (dont un adjoint de Sapin, oui, oui, notre actuel Sinistre de Lesconneries) et j'ai voté pour la première fois en '88.
Je n'ai raté qu'un seul vote (régionales, pour cause de changement d'horaire des bureaux + mécanique dans la cour pour aller bosser le lendemain), j'ai toujours essayé de voter au plus près de mes convictions -donc pour des scores de 1,5% maxi- et je me suis RAREMENT résolu à voter pour "le moins pire" (2002).
Je ne voterai plus jamais ! Sauf mon A perso dans l'enveloppe, évoqué plus haut.
Oui, Poutou serait un pis-aller intellectuellement acceptable, mais les "durs" qui dictent son programme ne sont finalement pas plus fréquentables que ceux du GUD qui portent "la vague bleu Marine", et de toute façon son score ne pèsera jamais rien dans un "jeu démocratique" faussé, tout à l'avantage des notables.
Si depuis '81 nous avons toujours subi une politique "de classes" alors que les médias nous endormaient en annonçant le fin de la "lutte des classes", ce n'est pas un hasard. Comme "la foi", TINA est hégémonique, avec le consentement de toutes les classes dirigeantes depuis le début de '70s : il nous est demandé de croire qu'il n'y a aucune alternative à "l'économie de marché" et ce n'est pas un hasard si des grands "capitaines d'industries" ont pris les commandes de tous les moyens d'information ! Si tu ne crois pas à leurs boniments, c'est forcément que tu es un dangereux "complotiste", alors même qu'ils usent de leur "pouvoir" pour orienter l'opinion (?) de la masse à grands coups de "fake news"...
Ouaip, je te le concède, je ne suis pas un optimiste. À ma décharge, ça fait un peu plus de 20 ans que j'essaie -bien modestement- d'éveiller les esprits de 2 à 10 ans à "la chose musicale", dans "mes" campagnes reculées, partant du principe que le génie ne dépend pas de la naissance (et MERDE au petit jésus !).
C'est une décision récente, je le concède, mais en me rendant à l'isoloir plus jamais je ne voterai autre chose que A (donc blanc), car le système est pourri comme un Perlim (Golden -subventionnée- de Corrèze, à 26 traitements par an).
;) et *

ajouter un truc ?
#14  - by arpinux :

owi ce sera cool de trinquer à la vie et aux plaisirs humains ! :D

le A posé sur mon blouson, en face de "ZAD partout" m'ont valu quelques questions dans le village au début, mais comme j'ai filé quelques coups de main, que j'ai bossé comme éboueur, récupéré quelques photos de famille soit-disant perdues ... bah ça se passe bien.
du coup, si je vote "A" ... ils sauraient de suite que c'est moi, et ça ne servirait pas à grand chose ;)

surtout qu'au mariage, devant le maire, je lui ai avoué qu'il était la seule "autorité" que je trouve "légitime"... mais qu'au-dessus, fallait pas trop que je les croise. xD

... mais j'adore l'idée !! :D

ajouter un truc ?
#15  - by trefix :

"Au village, sans prétention, j'ai mauvaise réputation... "
;)

ajouter un truc ?
#16  - by trefix :

Comme éboueur, je préférais finalement le marchepied au volant. Lundi matin, quand la benne s'arrête, si le bac n'est pas à droite c'est qu'il est à gauche. Alors que le même lundi matin, peu avant midi, quand les gars ronflent sur la banquette et que tu roules vers la déchetterie, en surcharge, c'est à toi seul d'avoir encore le réflexe de prendre les freins assez fort sous peine de GROS dégât routier :/
[nettoyage du caisson : je ne détaille pas, tu connais ;) ]
Pour ce qui est de la légitimité, j'adresse un salut amical d'un majeur pointé bien haut à chaque passage devant l'un des deux "radars pédagogiques" de ma commune, en espérant que ça lui soit un jour soufflé dans le creux de l'oreille : pas capable de mettre 100 € pour l'école du coin, mais "légitime" pour dépenser 45000 € par an d’entretien de ces m... parfaitement inefficaces, j'attends depuis la campagne des dernières municipales qu'elle daigne m'adresser de nouveau la parole...

ajouter un truc ?
#17  - by arpinux :

on a de la chance ... le maire actuel est plutôt correct et le futur déjà annoncé, celui qui nous a marié, c'est la chef des Bandas de Montréal !
http://www.lesphacocheres.com/ ... tu comprendras qu'on cherche pas trop à changer d'endroit xD

ajouter un truc ?
#18  - by Crevette :

Pour résumer, si tu vas voter , tu choisis lequel de ces bandits tu vas autoriser à te voler pendant cinq ans avant de laisser sa place à un autre qui te promettra ce que l'ancien ne t'a pas donné , avant de faire comme les autres.

Petit fils de mineurs, j'ai toujours eu une sensibilité de gauche, mais là la gauche sa pique. Alors, pour la première fois il n'y aura rien dans mon enveloppe , j ai bien la tentation d'un étron, mais ils seraient capables de faire appel aux experts:p

ajouter un truc ?
#19  - by arpinux :

... un étron en photo ? :P

ajouter un truc ?
#20  - by bittor :

Election piège à con?.....Non on est pas con parce que l'on vote, Mais, si l'on comprend que le comportement dominant d'homo sapiens repose sur les rapports de pouvoir, alors voter légitime une société dominant-dominé.....

Le discours politique engage ceux qui y croient, disait l'autre. La fabrication de consentement, ça vous dit quelque chose??

Dans les année 90, déjà, sur radio libertaire était intervenu un scientifique, Henri Laborit sur la nécessité de raisonner par niveaux d'organisation (du local au global) et sur le danger du discours logique qui masque la réalité.

Bref, les partis politiques dans leur approche linaire se ressemblent. Nous les anars, nous avons d'autres aspirations me semblent-il.

ajouter un truc ?
#21  - by arpinux :

salut bittor :)
le vote est aussi une arme de la lutte. il apporte plus de problème que de solution à mon avis, mais ce n'est que mon point de vue.
je comprends aussi la ferveur politique et l'envie de participer à un projet qui promet de rénover notre système... pour le remplacer par un autre système, censé être meilleur, plus éthique, égalitaire etc... 'fin on nous a fait la promesse tellement de fois ...

je n'oserais pas juger le votant ou dire qu'il est con. en revanche, je pense que les votants ralentissent l'éveil de l'humain en continuant à légitimer un pouvoir qui n'a plus rien d'humain.
cesser d'alimenter ce système par les urnes me semble être la première étape de l'émancipation. mais chacun choisit les armes de sa lutte :)

ajouter un truc ?
#22  - by olivyeahh :

Putain, j'ai trouvé un (presque) double dans le monde Gnu/Linux..
Le problème, c'est que c'est très dur d'expliquer un tel point de vue à des cons, vu que pour eux, j'en suis un....
Tu vois le dilemme :D ?
Puis y'a un truc qui me fascine quand, les mecs, qu'ils soient de droite, de gauche (peu importe la classification en fait), ils croient qu'ils sont une majorité... alors que la majorité, ce sont les abstentionnistes
Puis pour allez au fond de MON problème vis à vis des électeurs: qui sont ils pour savoir ce qui est bon ou pas pour moi? Qu'est ce qu'ils y panent à ma vie? Y sont qui en fait pour dire quoi penser, quoi bouffer, quoi chier?
On s'est tous, avec un peu de bon sens, ce qu'il faut faire. Suis je le seul à penser que ceux qui en ont ne votent plus??

ajouter un truc ?
#23  - by olivyeahh :

on sait tous, pff , j'ai honte

ajouter un truc ?
#24  - by arpinux :

salut :)
vrai que l'argument de l'abstention majoritaire est frappant car chiffrable ;)
mais les abstentionnistes ne sont pas une réelle force politique au vu de la variétés d'humains qui s'y retrouvent. de l'anarchiste engagé au j'm'en foutiste de base, et tout ce qu'il y a entre les deux, ça fait un paquet de monde qui ne pense pas pareil.
il y a pas mal d'abstentionnistes de droite qui ne votent pas car ils savent que de toute façon, ils gagneront !
il y a pas mal d'abstentionnistes de gauche qui ne votent plus pas dépit mais ce n'est pas un acte politique, c'est une renonciation à la participation politique (c'est pire selon moi...)

bref. l'argument fonctionne au comptoir 5 minutes mais ne tient pas la discussion de fond. en revanche, largement est largement du niveau de réflexion du facho de base, donc c'est à garder dans les tiroirs ! :D

les racistes, fascistes, nationalistes, etc, sont des gens qui se jugent plus humains que d'autres. il est dès lors très difficile de les convaincre de quoi que ce soit si ça ne va pas dans leur sens.
ce sont des gens capables de regarder des migrants mourir ou 20h sans que ça leur coupe l'envie... mais si par malheur leur chien se casse la patte, faut appeler les urgences.
ils vivent dans un autre monde. un monde fermé et inhumain qui malheureusement, est ce qui se voit le plus en ce moment.

je t'avoue que je n'écris pas pour convaincre, mais pour partager et conforter les "comme nous" ... on n'est loin d'être seul xD

ajouter un truc ?
#25  - by olivyeahh :

"mais les abstentionnistes ne sont pas une réelle force politique au vu de la variétés d'humains qui s'y retrouvent. de l'anarchiste engagé au j'm'en foutiste de base, et tout ce qu'il y a entre les deux, ça fait un paquet de monde qui ne pense pas pareil.
il y a pas mal d'abstentionnistes de droite qui ne votent pas car ils savent que de toute façon, ils gagneront !
il y a pas mal d'abstentionnistes de gauche qui ne votent plus pas dépit mais ce n'est pas un acte politique"
J'essaie de tenir compte de ceux là, je dirais oui et non? En fait, je le constate (après je peux me planter) avec les abstentionnistes qui m'entourent (pour cela que je parlais de bon sens) et disons que ce qui ressort le plus est qu'ils ne veulent plus cautionner ce qui se passe, puisque le vote blanc est strictement inutile :D
Tu vois en fait, ce que je trouve pénible dans ces histoires, ( et c'est dans ce sens que je prends l'abstention en compte), c'est que si tu nous ôtent des chiffres (peu importe les raisons pour lesquelles on s'abstient), c'est qu'il reste à peine la moitié (et encore, je ne compte pas les non-inscrits, dont je fais parti) des personnes en âge de voter..
Si tu divises par le nombre de sensibilités, bah, y a pas grand monde en fait :D

ajouter un truc ?
#26  - by arpinux :

une bonne nouvelle alors ?
si il y a une minorité de gens qui votent, cela signifie que les autres ne s'intéressent plus au pouvoir ... une bonne chose pour l'humanité, mais un peu chiant en ce moment car notre mode de gouvernance fonctionne sur celui qui fait le plus de bruit.

-faire autant de bruit que les autres ? utiliser les mêmes armes ? bof ...
-laisser cette civilisation s'écrouler en se tenant à l'écart ? pas top non plus, même si c'est ce que je fais pour l'instant en quelque sorte.
-proposer des alternatives locales et lorsque le système s'effondrera, on sera déjà prêt à prendre le relais ?? me semble pas mal ça non ? ;)

ajouter un truc ?
#27  - by olivyeahh :

"proposer des alternatives locales et lorsque le système s'effondrera, on sera déjà prêt à prendre le relais ?? me semble pas mal ça non ?"
On est d'accord :D
Sinon, j'étais complètement d'accord avec ton analyse sur Mélenchon
J'ai lu son programme (c'est peut être aussi parce que je lis les programmes de ces gens que je ne vote pas) et je l'avais trouvé cohérent.
Seulement, et là où je te rejoins, c'est que j'ai eu une impression d'un grand écart et ça m'a refroidit sec vis à vis du bonhomme
Comment être crédible lorsqu'on refuse de condamner Poutine sur la Syrie et Alep en particulier et, en même temps, clamer que Lp est un femme dangereuse prête à jeter les migrants à la mer dès leur arrivée sur nos côtes.(tout en sachant que la Marine est en admiration devant ce boucher) ..?
Et persister....

ajouter un truc ?
#28  - by Crevette :

Voici un livre prophétique de Jean François Revel 1988
La connaissance inutile
Jamais la communication n'a été aussi abondante, aussi rapide, aussi présente. Jamais, donc, en théorie, les décideurs politiques, économiques, culturels n'ont travaillé dans de meilleures conditions, et jamais les opinions publiques n'ont disposé d'autant d'éléments nécessaires pour bien juger leurs dirigeants et pour s'orienter. Le monde devrait, par conséquent, ne s'être jamais mieux porté qu'aujourd'hui. Or chacun sait qu'à bien des égards il n'en est rien. La connaissance ne nous fait pas défaut, mais voulons-nous l'utiliser ? La communication est-elle le contraire de l'information ? Jean-François Revel passe en revue la situation de l'information en s'appuyant sur une vaste enquête internationale, parsemée de faits inattendus et de souvenirs personnels. Il tire toujours ses exemples de plusieurs pays à la fois, de plusieurs cultures et systèmes politiques. L'information, bien sûr, c'est d'abord l'explosion de la presse et des médias, mais c'est aussi la connaissance scientifique, c'est aussi l'éducation, c'est aussi la production culturelle, ce qui pose le problème du rôle des intellectuels dans nos sociétés, celui du poids de l'idéologie ou de la désinformation. Construite pour fonctionner grâce à la connaissance, notre civilisation est-elle viable si elle refuse de s'en servir ?

ajouter un truc ?

Fil RSS des commentaires de cet article

... un truc à dire ?

Quelle est la troisième lettre du mot hzic ?