insomniaque, comme il faut

Aucun commentaire -- tags : insomnie, perso, amour

pas de plainte, je n'ai manqué de rien étant petit, rien à dire... ah si ... merci papa, merci maman .. lalala. une phrase qui est revenue tout au long de cette enfance, et après ... "comme il faut".
se tenir comme il faut, se comporter, s'habiller, parler, écrire, manger, marcher, nager, travailler ... comme il faut.

le seul moment ou je pouvais faire comme je veux, c'était la nuit, quand tout le monde dormait. le comme il faut m'a fait devenir insomniaque
la suite ? le bar, le service, bosser la nuit... ça aide pas.
et après le bar ?
dessin, lecture, high, rêves, dépression, euphories, vie vide...
sauvetage ?
une fille pas comme il faut !
12 ans et 4 enfants plus tard, l'informatique en plus ... je suis de moins en moins comme il faut, mais je reste insomniaque.

si tous les insomniaques arrêtaient de regarder chasse et pêche et donnaient un peu de ce temps aux autres, le résultat serait étonnant
si tous les gens comme il faut s'autorisaient à l'être un peu moins en plein jour, ce serait encore mieux

... l'image


"burning these empty hopes" by pink promise

++
arp

arpinux aka arnault, anarchiste, çadépendiste, humain par défaut
rédacteur principal d'at[h]ome et des cahiers du débutant
pour fouiner, c'est par ici , pour discuter c'est par là.

écrire un commentaire

Quelle est le cinquième caractère du mot d47w86q ?

Fil RSS des commentaires de cet article