reste comme tu es

Aucun commentaire -- tags : paix, sécurité, acceptation, humains

expression positive ?
en tout cas, je le prends comme un compliment venant de Thuban.
cependant, comme il l'écrit dans le début de son commentaire "...qui pousse à réfléchir".

reste comme tu es ... j'espère qu'il parle d'équilibre, et pas d'immobilisme .

car l'immobilisme est un danger, le danger du renfermement, de la fausse impression de sécurité.
le processus d'acceptation de soi est vraiment positif au final, même si, selon ta vie, il peut se révéler terrible.
c'est à ce moment que le spectre de la sécurité arrive. le moment de calme qui pourrait passer pour de la paix, la fameuse "paix intérieure".
c'est à ce moment que l'individu, satisfait à juste titre de son travail personnel, cesse d'évoluer et reste là, dans le monde, tout content de ce calme tout neuf qui emplit son être.
sauf que la vie se charge de faire bouger les choses autour de l'individu, et l'acceptation de soi, si elle ne s'accompagne pas de l'acceptation du monde, produit des moutons, des individus satisfaits (pas dans le bon sens cette fois) et arrogants.

cette arrogance individuelle se reconnaît dans le regard plein de condescendance que vous sentez sur votre nuque. ces regards qui disent "tu vois bien que tu n'es pas dans le système... tu vois bien que tu n'es pas à ta place". le regard de ceux qui savent. le regard de ceux qui ont fait leur part, les nouveaux maîtres, les modèles, les produits humains (le sont-ils encore) de notre ère industrielle et individualiste.
la révolution numérique, loin de libérer les individus, a fournit de nouvelles armes aux arrogants pour imposer encore plus l'image parfaite de l'individu modèle et la fausse diversité proposée ne fait que perdre encore un peu plus l'humain sur le chemin de la paix.

cette même arrogance à l'échelle de l'espèce humaine, croyant qu'elle est l'espèce reine de cette planète, produit les événements écologique que nous connaissons mais que les arrogants refusent de voir car ils font leur part (bah oui... ils ont une poubelle jaune et une verte en bas de chez eux... et un 4x4 à 50 000 dans le garage ...)

reste comme tu es ... j'espère que non, j'espère évoluer en permanence (la permanence de l'évolution est un concept rigolo quand même ) et conserver cet équilibre entre l'acceptation de soi et l'acceptation du monde, seul moyen que j'ai pu trouver pour parvenir à la paix intérieure.
j'éprouve un amour profond pour l'humanité en général et les individus en particulier, mais je dois bien constater que les arrogants font plus de bruit et dirigent notre monde... ce qui est dramatique, c'est que la plupart sont persuadés d'être les gentils car ils ont bien fait tout ce qu'on leur a dit

si les arrogants ont gagné ... pourquoi continuer ?
pour niquer les vilains, pour noyer les pourris sous un flots de gentils, pour envahir la patrie des cons avec l'univers sans frontières de l'humain. oui. pour niquer les vilains !
se battre contre eux ? rien à faire, c'est trop dégueu en fait. et puis ça énerve la baston... ça soulage pas longtemps ... vraiment un truc d'adolescent en fait
les ignorer ? bah non... faut tout de même éviter de les laisser faire n'importe quoi ... il faut bien sacrifier un peu de notre temps à réparer leur âneries

et on fait quoi alors ? il faut les noyer... les noyer avec nos idées, nos mots, nos vies, nos enfants même s'il le faut !

ne gardons plus le silence qui leur fait croire que nous acceptons le monde qu'ils ont créé pour nous. préparons nous à en prendre plein le tronche car c'est le lot des conscients. préparons nous a les accueillir car c'est le lot de ceux qui pardonnent. préparons nous à vivre, car c'est imminent

... une image


banner by touchofdust, deviant'artist -- no account anymore

++
arp

arpinux aka arnault, anarchiste, çadépendiste, humain par défaut
rédacteur principal d'at[h]ome et des cahiers du débutant
pour fouiner, c'est par ici , pour discuter c'est par là.

écrire un commentaire

Quelle est le dernier caractère du mot tym2z ?

Fil RSS des commentaires de cet article