loi sur le renseignement ... déprime ?

ça s'emballe et ça s'enflamme... elle fait du bruit cette loi.

la fin de quelque chose, certes... mais est-ce vraiment la fin de nos libertés ?
j'ai lu d'excellents articles sur le sujet, et c'est celui de Thuban qui m'a fait réagir.

en préambule, et pour planter le décor, je suis bien évidemment contre toute loi visant à surveiller ou contrôler quoi que ce soit. je ne prendrai même pas la peine de lire ou ne serait-ce que parcourir ce texte qui va tenter de m'expliquer combien le monde serait merveilleux si les 1%, en plus de tout avoir, pouvaient aussi tout savoir... mais c'est mon côté anar'
je ne prends pas le clavier pour donner un avis détaillé à ce sujet... tout a été dit : c'est une grosse connerie !

non, si je prends le clavier ce soir, c'est parce que Thuban est un jeune homme. je ne le trahirai pas en le disant, il est au début de sa vie, au moment où les rêves prennent forment, ou l'espoir doit pouvoir guider chaque décision, chaque rencontre. et de lire autant de gravité dans son article mais aussi dans d'autres sur notre blogosphère (rech "loi sur le renseignement" te donnera plein de liens) me donne envie de tenter un sourire :-) (oh merde il a mit un smiley...oO ).

je ressens presque de la résignation dans ce que je lis car malgré toutes les opinions et conseils défavorables, malgré la quadrature et les associations, nous sommes bien obligé de constater la main mise grandissante des pouvoirs financier et politique sur internet. le pire est que les internautes en redemande, bien contents de se voir proposer des offres personnalisées, tellement seuls dans leurs vies qu'ils sont heureux d'avoir au moins quelqu'un qui s'occupe d'eux, même si c'est un serveur doté d'un bon logiciel de capture de données...

le travail de sape de la fraternité au profit de l'individualisme a bien fonctionné depuis le début de l'ère industrielle. l'ère numérique, censée nous libérer, suit le même schéma et nos libertés n'étaient en fait que des bugs dans la surveillance étatique qui a commencé le jour ou le premier rapport statistique est parvenu sur le bureau d'un homme politique... la connaissance, c'est le pouvoir... diviser pour mieux régner... on a vraiment pas vu venir le coup sans dec' ??!!

internet est l'arme absolue de la surveillance, de la collecte d'information et donc, de la manipulation des masses.
internet est un outil commercial, politique, stratégique, utilisé désormais pour cartographier l'humanité, soit pour la rendre immortelle grâce à l'IA (mode google), soit pour la contrôler dans les moindres détails (mode nsa), soit pour lui vendre tout et n'importe quoi (mode amazon)... soit le tout ensemble pour les fans de la théorie du complot global...

euh ... il est où le sourire ??

pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, nous avons les mêmes armes que les vilains : internet est un réseau maintenu en place par des outils. et oui, ces couillons nous ont laissé les outils ! j'ai le droit de sourire maintenant
durant toute l'histoire, les dictateurs, esclavagistes, fascistes et autres despotes, se sont toujours bien gardés de laisser des armes à disposition du peuple. c'est aujourd'hui le cas.
leur arrogance et leurs "experts" ont réussi a les convaincre que nous resterons bien sagement derrière nos claviers, sans trouver de parades. alors qu'à chaque fois qu'ils ont tenté de fermer un site majeur, le site s'est déplacé.
les censures existent sur le net mais ne résistent pas au réseau, au principe du réseau. de WikiLeaks à PirateBay, en passant par tous les autres sites de partage, il suffit de quelques personnes compétentes et d'un serveur pour diffuser sur le réseau.

alors oui, c'est vraiment une loi@lacon. oui, elle va priver un certain nombre de personne de moyen 'facile' d'expression, mais je vous conseille de vous balader sur la toile pour vous apercevoir que plusieurs outils sont déjà en place pour contrer cette surveillance, du chiffrage des données à Tor, en passant par les VPN et autres plugins d'anonymat.
et au pire ... on trouve le moyen de se brancher sur une "box" officielle et hop, tout le monde diffuse direct depuis le poste d'écoute

je suis optimiste mais pas naïf (quoique) : les vilains jettent leurs dernières cartes, ça va nous faire mal encore un peu, mais c'est plus très long. on a les outils, les compétences, il ne reste qu'à motiver les troupes. et comme le système se charge lui-même de créer les inégalités qui servent (malheureusement) de motivation...
je croyais ne jamais voir le nouveau monde, je croyais être bloqué dans cette spirale de l'histoire des civilisations comme on nous l'enseigne à l'école.
mais j'entrevoie un changement de cycle, car oui, pour la première fois, les vilains ont laissé les outils à dispo et ne peuvent plus faire autrement maintenant ... alors je souris doucement

merci pour ton post Thuban

++
arp

... l'image

arpinux aka arnault, anarchiste, çadépendiste, humain par défaut
rédacteur principal d'at[h]ome et des cahiers du débutant
pour fouiner, c'est par ici , pour discuter c'est par là.

écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot gviw ?

fil RSS des commentaires de cet article