janvier 2016

Aucun commentaire -- tags : bilan, police, amour, politique, anarchie

retour de la crise économique, crise humanitaire majeure, attentats meurtriers, génies disparus.... putain de début d'année de merde !

contrôle de l'IEF positif, famille au top (crevée mais au top), sortie d'handylinux-2.3, mise en place du développement collaboratif, succès évident du travail accompli.... trop la classe ce début 2016 !

et voilà ... donc encore une année cul entre deux chaises ... ça commence à lasser non ? vous aussi vous en avez marre de ces tâches pourries dans le paysage ? parce que perso.. ça ma gonfle bien là... raz le bol de ces joies et bonheurs pollués par ce monde décadent, par cette actualité qui se répète, par ces décideurs qui font n'importe quoi et ne représentent plus personnes sinon eux-mêmes, par cet extérieur qui me pousse à m'enfermer.

oui, en ce début d'année, tout ce qui me touche de près va bien ... tous ceux qui me touchent de près vont bien ... et tout ce qui me fait rêver va mal ...
l'humanité, la paix, l'amour sans frontières, le respect et l'empathie, toute ces choses qui devraient émerger d'une situation de crise, toutes ces armes à notre disposition et ne ressortent que le ressentiment et la haine...
chacune de nos réactions face à l'infamie se retourne indubitablement contre nous :
- un rassemblement pour honorer les morts ? ils envoient la police en face (pour notre sécurité)
- un rassemblement pour protéger la nature ? ils envoient la police en face (pour leur cupidité)
- on demande du libre pour les mômes ? ils passent un contrat avec microcrot
- un mec invente une "arbre-éolien-urbain" ? on va forer pour trouver du gaz de schiste ou défoncer l'Alaska ...

les dernières cartouches du capitalismes sont chargées : rien n'a bougé depuis la dernière crise financière et le ton se durcit chez nos dirigeants, preuve évidente de leur impuissance réelle face à l'évolution de l'humanité... quand on ne sait pas gérer, on bloque tout et on sécurise en attendant... l'immobilisme fasciste est une conséquence de l'incapacité de nos gouvernants à répondre aux attentes du peuple.

alors que faire pour sauver le système ? surtout, rien ! laissons ce système s'auto-détruire comme il est prévu. laissons nos dirigeants et les élites nous regarder de haut, persuadés qu'ils sont d'avoir toujours le dernier mot.
dans peu de temps, le travail ne sera plus rémunérateur... le peuple accepte de trimer si il peut en retirer un petit bénéfice, mais ce ne sera bientôt plus le cas car ces débiles des hautes sphères sont devenus encore plus gourmands. et pour éviter des problèmes, ils veulent désormais nous ôter toute liberté, nous enfermer chez nous.
les médias de masse, les médias culturels, les médias de genre... tous se rejoignent désormais dans un grand cirque décadent, sans arts ni âmes, formaté, cadré, livré en direct dans votre salon ou votre ordi, afin de continuer à préserver l'illusion que tout va bien se passer, et surtout, pour nous persuader que le système en place est le seul qui vaille.
les médias d'informations, eux, nous stimulent par la peur. au cas où l'abrutissement culturel ne suffise pas...

le complot fonctionne plutôt bien, mais il se base sur une illusion, celle de l'abondance des ressources.
leurs belles promesses fonctionnent bien, mais à force de ne jamais les mettre en œuvre... ça commence à se voir, même par les plus formatés d'entre nous

alors pour moi, cette avalanche de conneries --car comment désigner autrement toutes les décisions de nos 'gouvernants' -- c'est la phase finale, le test ultime.
soit l'humanité répond par la violence et on repart pour un joli cycle de pouvoir/contre-pouvoir ... mais pouvoir quand même
soit l'humanité passe au-dessus des peurs primales et ose l'entraide, l'amour, le pardon.

++ pour la seconde solution
arp


auteur inconnu... si vous le savez, merci de l'indiquer en com'

arpinux aka arnault, anarchiste, çadépendiste, humain par défaut
rédacteur principal d'at[h]ome et des cahiers du débutant
pour fouiner, c'est par ici , pour discuter c'est par là.

écrire un commentaire

Quelle est le sixième caractère du mot 5ea9mcwx ?

Fil RSS des commentaires de cet article