good fake no news

et voilà ... à force de prétendre qu'on peut débattre de tout, on en arrive à débattre de la vérité, de l'évidence...

aka quand on ne peut plus faire confiance à personne.

et pour la première fois de mon existence, je plains les soumis, celles et ceux qui suivent le mouvement sans réfléchir, sans s'impliquer, sans se poser une seule fois la question légitime de l'humain : "mais qu'est-ce-que je fous là ??!"

alors à toi le votant, @toi qui ne sais plus qui croire, je voudrais dire un mot.
car comme moi, tu es humain.

lire la suite

fil RSS des articles de ce mot clé