les cahiers du débutant sur Debian : un truc utile pour une fois...

salut les humains

après avoir joué/g33ké avec ma kiss0s, j'avais envie de contribuer à un truc utile.
je suis donc retourné faire un tour du côté de debian-facile, communauté à laquelle j'avais laissé la distro pour débutant, DFlinux, ainsi que les cahiers du débutant sur Debian, à l'époque en version "stretch"

je suis bien tombé car les projets étaient un peu ralentis... du au fait qu'aucun taré comme moi n'avait eu envie de se taper une refonte de la doc...

le taré étant de retour, la documentation pour DFiso (la nouvelle DFLinux) a pu être mise à jour et je me tourne donc maintenant vers mon "ancien" bébé : les cahiers du débutant sur Debian, version Buster :D

... début d'une refonte ...

lire la suite

le point sur mes projets et mes contributions

salut les humain-e-s :)

une grosse période de dev se termine avec la sortie des cahiers du débutant en version française et anglaise, le projet DFLinux et la kiss0s fraîchement construite.

un petit point sur ce qui va se passer, comment, avec qui et pourquoi ...
oui ... un gros point en fait :P
prévoyez un ptit thé ...

lire la suite

flagrant

toute cette effervescence autour des réfugiés syriens, tout ce pathos et cette douleur affichée, toute cette haine aussi qui déferle sur les ondes et les blogs...
l'obscurantisme n'est pas l'apanage de certains extrémistes cachés dans le désert, il est bel et bien présent chez le gros con qui déclenche l'incendie d'un foyer en Allemagne, dans le débile qui vandalise les œuvres d'art d'Anish Kapoor ou chez cette journaliste qui filme et frappe les enfants...
une nouvelle crise qui révèle une fois de plus le pire de l'homme et le meilleur de l'humanité, comme ces maires qui passent au-dessus des ministères ou ce cher Cohn-Bendit qui propose des trucs tellement évidents ... que ça ne se fera pas... nos représentants sont bien trop attachés à leur espace vital.
et voici que maintenant, on veut aller y faire la guerre ... un guerre pour "libérer", encore une, comme si les précédentes avaient libéré qui que ce soit.

lire la suite

fil RSS des articles de ce mot clé