at[h]ome

nous sommes tous différents... c'est notre point commun

famille

les anars à la mairie

par arpinux - - 30 commentaires

bientôt 14 ans que nous vivons dans le pécher avec ma compagne ... bientôt 14 ans, 5 enfants ... et 3 demandes en mariages xD ... et enfin ... ayest, elle a dit oui !

donc voilà les deux anarchistes en avant (en doc'coquées) pour la mairie du village. c'est prévu pour le 25 février, mariage en ultra-mini-comité : les enfants, nos témoins et nous. j'essaie de choper une photo, mais je promets rien :P

du coup, depuis quelques jours et pendant quelques autres, je suis totalement incapable de faire autre chose, de coder, g33ker ou tout autre participation. j'en suis un peu désolé, Patrick du comité Emmabuntûs bosse @donf en ce moment et j'arrive à rien faire ... bizarre comme le cerveau fonctionne (ou pas dans mon cas :P)

bref ... on se revoit à l'attérissage :P

bis@++
arnault

glandouille préméditée

par arpinux - - 3 commentaires

je repensais au temps que j'ai passé, comme la plupart d'entre nous, à user mes fonds de culotte sur les bancs de l'école... de 6 à 17 ans... le cul rivé sur une chaise en écoutant religieusement le prof' d'en face.

de cette période de ma vie, mes souvenirs les plus marquants sont dispersés entre les récrés et les vacances, ce qui ne représente qu'une faible proportion de mon enfance et de mon adolescence. et je trouve ça dommage.

aujourd'hui, je tente de faire de la vie de nos enfants une récréation parsemée d'apprentissage plutôt qu'une vie scolaire saupoudrée de récré' car au fil du temps, en pratiquant l'instruction en famille, je m'aperçois que le plus important, c'est de déterminer un temps de glandouille :D

Lire la suite de glandouille préméditée

edito du 23 juillet : instruction en famille, deux ans après

par arpinux - - 7 commentaires

nous avons commencé l'instruction en famille avec mon aîné  il y a maintenant 2 ans et nous aborderons le CM2 à la rentrée 2015.
j'ai toujours envisagé l'ief comme une situation particulière, exceptionnelle et adapté à mon fils dans sa situation. comprenez que je ne considère pas l'ief comme une norme ni un dogme et que je n'ai aucune rancune envers l'éducation nationale (comme je tente de l'expliquer dans mon premier témoignage ).

et pourtant, à l'approche de la rentrée scolaire de mes autres enfants, je prévois déjà de ne pas les envoyer à l'école.
retour sur un choix d'instruction, un choix de vie, un projet familial.

Lire la suite de edito du 23 juillet : instruction en famille, deux ans après