burn out

oui, ça y est, à mon tour, Cyrille m'avait prévenu... j'y suis .... le burn out arrive ...

est-ce à cause de la transition handylinux > dflinux
est-ce à cause de l'instruction en famille avec 3 enfants (CP et 6°)
est-ce à cause de cette ambiance politique et sociale qui tend plus vers le nauséabond que le bon ? (oui elle est facile, mais vous avez lu le titre )
est-ce à cause du souvenir de Rémi et de sa mort tragique ?

est-ce à cause de l'abus flagrant de smileys dans cette intro ?

je ne sais ... un tout ... ou un truc que je vois pas ...
en tout cas le burn out n'est pas loin.

lire la suite

règle ment

je tentai il y a quelques jours, de partager ma conviction optimiste... mais j'en ai (un peu) oublié le côté anar de la chose. oubli que je vais me faire un plaisir de réparer aujourd'hui.

en dehors des définitions et autres catégorisations, j'aimerais vous parler de cette anarchie qui berce ma vie et que certains qualifieraient de joyeux bordel ... ça me va en fait comme compliment

on commence par le début (comme quoi on peut parler de l'anarchie dans l'ordre )

"ni dieu, ni maître !"

voilà ... c'est tout ce que je peux dire si je tente de définir l'anarchie.
tout ce que vous pouvez ajouter à ces quatre mots ne fera que les dénaturer... mais je vais tout de même m'y risquer.

lire la suite

le jeu des différences

féminisme, sexisme, machisme... comme la plupart des *ismes, ils déchaînent les passions et ne montrent pas notre meilleur côté.
loin des dogmes et autres règles sociales, un simple témoignage d'un homme qui vit avec une femme, en espérant éviter les généralités car oui, parfois, sont trop lourds ces cons de mecs...

article écrit en totale collaboration avec ma douce

en préambule, je tiens à présenter mes excuses à la gente féminine pour les règles machistes de conjugaison et de syntaxe qui vont être employées dans cet article.

lire la suite

fil RSS des articles de ce mot clé