at[h]ome

nous sommes tous différents... c'est notre point commun

handylinux

manualfeed ou le retour des doigts

par arpinux - - 1 commentaire

et hop ... une kiss0s en ligne .. ça ... c'est fait ! :D

que reste-t-il à faire en janvier ? s'occuper du projet DFLinux et des cahiers du débutant : il y eu très peu de modifications sur les cahiers (à part les nouvelles images pour le BIOS/UEFI, merci le coyote ;) ) et pas d'évolution des outils facilitants intégrés aux ISOs DFLinux, donc, pas de mise à jour malgré la sortie de Debian-8.7 ... bah oui... quand ça fonctionne bien, ça sert pas à grand chose de sortir d'autres ISOs ;)

alors je bidouille les sites en prévision de la fermeture complète du site handylinux.org.

petite news d'ailleurs ... l'hébergement est payé jusqu'au 6 avril 2018, c'est donc la date officielle de fin de support pour les installations HandyLinux.

du coup, le blog officiel HandyLinux tourne au ralenti et ne fait que diffuser les annonces du projet DFLinux depuis cet été .
et j'en ai marre de maintenir ce blog pour ne faire que de l'annonce :/

exit le blog .... qui restera accessible avec le forum jusqu'en 2018, tkt sam :P
welcome manualfeed ! :D


Lire la suite de manualfeed ou le retour des doigts

burn out

par arpinux - - 30 commentaires

oui, ça y est, à mon tour, Cyrille m'avait prévenu... j'y suis .... le burn out arrive ...

est-ce à cause de la transition handylinux > dflinux
est-ce à cause de l'instruction en famille avec 3 enfants (CP et 6°)
est-ce à cause de cette ambiance politique et sociale qui tend plus vers le nauséabond que le bon ? (oui elle est facile, mais vous avez lu le titre )
est-ce à cause du souvenir de Rémi et de sa mort tragique ?

est-ce à cause de l'abus flagrant de smileys dans cette intro ?

je ne sais ... un tout ... ou un truc que je vois pas ...

en tout cas le burn out n'est pas loin.

je l'ai réalisé ce soir, samedi, quand tranquillement en train de fignoler mon screencast pour dflinux , un air m'est venu en tête ... "un samedi soir sur la terre" ... à prononcer avec un bon accent du sud comme son interprète ... francis Cabrel...

alors mon premier réflexe a été de chanter tout haut dans la cuisine, le refrain salvateur d'antisocial qui chassa vite le précédent . mais le mal était fait ... un truc cloche grave dans ma vie (en dehors de mon âge ) pour en arriver à chantonner ce genre de répertoire... en plus un samedi soir.

Lire la suite de burn out

HandyLinux : les joies de la collégialité

par arpinux - - 24 commentaires

salut les humain-e-s :)

je voulais faire un petit retour sur cette aventure HandyLinux, pensant tranquillement pouvoir "passer à autre chose" avec le projet DFLinux au sein de la communauté Debian-Facile.

j'aurais aimé pouvoir dire que la transition se passe sans accrocs, que tout il est beau, mais non.

Une des raisons de cette fusion et de l'abandon du nom "handylinux" (pas la distro, juste le nom !) est la confusion générée par le côté "handy/handi". confusion dont s'est servit une toute petite poignée d'utilisateurs pour noyauter et affaiblir la communauté HandyLinux, jusqu'à provoquer une rupture définitive.

je préviens de suite... ça va être un poil long, car la vérité se comprend rarement en 3 lignes ;)

Lire la suite de HandyLinux : les joies de la collégialité

la fin et le début

par arpinux - - 15 commentaires

Bonne Année !!

bah oui, au moins ça pour commencer :P

elle vient de finir, une autre débute... nous rappelant inévitablement ce temps qui s'écoule, nous invitant à regarder en arrière, à nous projeter en avant, à profiter du présent...
mais on peut pas tout faire en même temps :P

faire des trucs... ce que je fais le mieux avec un clavier, c'est construire des distros. alors oui, c'est assez complexe comme 'travail', mais ce n'est absolument pas l'aspect technique qui est le plus difficile à gérer.
la technique, c'est comme les maths : il suffit d'être logique et d'appliquer proprement les bonnes formules. non, le plus difficile quand on construit une distro, c'est l'humain.

je vous préviens de suite... ça va un peu durer parce que c'est pas si simple à écrire tout ça...

c'est drôle la vie parfois. rien de philosophique là-dedans.. c'est du premier degré.
ce qui est drôle, c'est que Cascador me cite dans un très bel article parlant des "développeurs solitaires", et m'interpelle à propos de l'ego :)
"faut-il être humble ou arrogant et prétentieux pour donner sa propre vision d’une distrib Linux ? Pour moi il faut être humble, prêt à se remettre en cause, prêt à apprendre, prêt au probable échec, prêt à la critique. Mais on va demander un article à Arpinux pour répondre ;) hé, hé, hé."
pour répondre rapidement, je reprendrais ma page éponyme
"ego osef :P
non, sérieux, il en faut un minimum pour oser poser et livrer quoi que ce soit aux autres. je tente de maintenir ce minimum vital présent afin de continuer à communiquer avec mes contemporains, mais également de le contenir dans cet état afin qu'il n'empiète pas accidentellement sur celui d'un autre."
pour aller plus loin, au sujet de l'humilité et la prétention, je dirais "les deux mon capitaine" :)

lorsque je développais livarp , seul pour tout faire du début à la fin, sans aucun compte à rendre à personne, j'étais d'emblée dans une situation de monopole intellectuel et éthique : personne pour me remettre en question à part moi, et personne pour critiquer mes choix techniques à part les bugs ;) . et c'est vrai qu'il faut tout de même être prétentieux pour oser proposer une distribution aussi minimale et orientée CLI en plein essor de Compiz3D :) (à l'époque du premier livarp , une Debian minimale avec DWM pour finir avec un livarp garni de 12 sessions indépendantes).

HandyLinux , c'est l'opposé du livarp. que ce soit pour la cible visée ou pour la méthode de construction. lorsque guantas est arrivé avec son idée de "distribution pour les pas très jeunes et les pas très doués" (c'est le titre original du premier post ;) ), j'ai trouvé ça cool et je me suis proposé pour suivre le mouvement et offrir mes compétences de builder. dans cette situation, je suis entièrement soumis aux choix de la communauté. mais aussi aux contraintes techniques. cette situation m'oblige à oublier mon ego et faire preuve d'une grande humilité. dans ce cadre, j'avoue que je suis très mal compris. malheureusement, lorsque j'exprime une opinion technique, c'est contre moi qu'on râle et pas contre le problème technique qui m'empêche de satisfaire la communauté.

et j'en arrive à ce qui est drôle...

Lire la suite de la fin et le début