le courage d’être lâche, ou la renaissance du boycott …

le plus fort, c’est le meilleur. le plus récent, c’est le meilleur, pas de bol pour les vieux secs comme moi… et pourtant, hormis les forts, hormis la nouveauté, il reste quand même de l’humanité non ? ce culte voué à la puissance, au progrès, nous empêche de faire la seule et unique chose sensée … dire non, boycotter.

lire la suite

fil RSS des articles de ce mot clé