positions

quelle position choisir ? ... quand toutes celles proposées sont inconfortables...
quelle attitude adopter ? ... quand toutes celles présentées sont par trop binaires...

le silence est-il de l'indifférence ou du respect ?
la colère est-elle légitime ou simple reflet d'un mouvance contemporaine ?

devant toutes ces réactions, ces avis, ces colères et ces scandales ... faut-il réellement choisir une position ?
on en parle ...

lire la suite

le chemin glissant

trump is president-elect et l'homme moderne découvre, encore une fois car il a une mémoire de poisson rouge, que le voisin jovial est pittoresque n'est qu'un gros con de raciste borné et formaté au cable et au soda...

"il peut quand même pas passer ... faut pas déconner ..."
bah si ils l'ont fait ces cons ... faut croire que chaque "grande nation" occidentale a un besoin irrépressible de se faire gouverner au moins une fois par un vrai bon gros débile, persuadé que sa façon de penser est la seule et que les autres ne sont que des versions ratées de lui-même ...

lire la suite

non-violence

le 31 octobre 2014 sur un ancien blog, j'écrivais un article à propos de la mort de Rémi Fraisse.
je terminais sur une vidéo de Rage Against The Machine et ces quelques mots :

"le jour ou la honte sera plus forte que le désir de protéger mes enfants en étant proche d’eux. je serai l’un d’entre eux. pardonnez-moi de ne pas y être déjà."
une année est passée, la situation a ... empiré.
alors j'ajoute juste un petit paragraphe à mon article.

lire la suite

flagrant

toute cette effervescence autour des réfugiés syriens, tout ce pathos et cette douleur affichée, toute cette haine aussi qui déferle sur les ondes et les blogs...
l'obscurantisme n'est pas l'apanage de certains extrémistes cachés dans le désert, il est bel et bien présent chez le gros con qui déclenche l'incendie d'un foyer en Allemagne, dans le débile qui vandalise les œuvres d'art d'Anish Kapoor ou chez cette journaliste qui filme et frappe les enfants...
une nouvelle crise qui révèle une fois de plus le pire de l'homme et le meilleur de l'humanité, comme ces maires qui passent au-dessus des ministères ou ce cher Cohn-Bendit qui propose des trucs tellement évidents ... que ça ne se fera pas... nos représentants sont bien trop attachés à leur espace vital.
et voici que maintenant, on veut aller y faire la guerre ... un guerre pour "libérer", encore une, comme si les précédentes avaient libéré qui que ce soit.

lire la suite

fil RSS des articles de ce mot clé