IEF, l'instruction confinée en famille, comment ça marche ?

depuis lundi midi, des millions de foyers vivent comme nous... et ça a l'air de poser problème à pas mal de monde au vu des publications sur les rezo sociaux...

alors comme cela fait 7 ans que je pratique l'instruction en famille avec nos enfants, que nous logeons à 7 dans 80 m2 et qu'on s'en sort plutôt bien, je vous livre un planning complet de notre quotidien (avec l'accord de ma douce épouse) pour vous aider à vous organiser pendant cette période de confinement.

oui, le confinement peut être positif si on l'accepte sans lutter et qu'on envisage d'autres possibilités que celles proposées habituellement.

IEF ... mode d'emploi détaillé d'une vie complète en famille

lire la suite

immersion dans votre monde

2 mois et demi au bas de l'échelle salariale du monde moderne : le manutentionnaire de grande distribution.
je me revois encore à genoux, à 41 ans, entourée de trois employées de rayon, en train de nettoyer le yaourt que l'une d'elle avait renversé au sol. et je l'entend encore me dire quelques minutes plus tard, du haut de ses 24 ans, que j'étais à ma place, là, à ramasser son yaourt, car "c'est mon poste". quand j'y repense, il n'y avait là aucune méchanceté volontaire.
(...)
je suis donc resté 'à ma place' jusqu'à la fin de mon contrat.
et me voilà de retour, libéré, délivréééééééé (oui, j'ai des enfants )

lire la suite

glandouille préméditée

je repensais au temps que j'ai passé, comme la plupart d'entre nous, à user mes fonds de culotte sur les bancs de l'école... de 6 à 17 ans... le cul rivé sur une chaise en écoutant religieusement le prof' d'en face.

de cette période de ma vie, mes souvenirs les plus marquants sont dispersés entre les récrés et les vacances, ce qui ne représente qu'une faible proportion de mon enfance et de mon adolescence. et je trouve ça dommage.

aujourd'hui, je tente de faire de la vie de nos enfants une récréation parsemée d'apprentissage plutôt qu'une vie scolaire saupoudrée de récré' car au fil du temps, en pratiquant l'instruction en famille, je m'aperçois que le plus important, c'est de déterminer un temps de glandouille

lire la suite

équilibre des distances

la distance nous sépare de l'autre et définit ce que l'on nomme vulgairement "l'espace vital", la "bulle personnelle". lorsque l'autre s'introduit dans cet espace sans y être invité, le corps et l'esprit se crispent dans un réflexe humain de survie, vieille trace de l'époque ou toutes les créatures voulaient nous bouffer... lorsque l'autre s'en éloigne alors qu'il y est invité, la frustration de l'ego qui veut être aimé se réveille et la peur de l'abandon l'accompagne.
la gestion de cette distance s'est codifiée en convenances et savoir-vivre, la civilisation a atténué le danger de devenir le repas de l'autre. la politesse et la courtoisie nous font croire à l'entente cordiale...

et alors que je m'approchais du tout, je m'éloignais de tous...

lire la suite

du concept au concret

dans un article précédent, je parlai des armes de la lutte en concluant sur le concept du ouvre ta gueule !
concept ultra-vague qui va me permettre au fil des jours, de préciser ma pensée et, pauvre de vous, la déposer sur ce blog.

de la télévision au nutella, du macdo au mobile ....
petite liste non-exhaustive des modifications de comportement et leurs effets.

lire la suite

fil RSS des articles de ce mot clé