at[h]ome

nous sommes tous différents... c'est notre point commun

remise en question

la fin et le début

par arpinux - - 15 commentaires

Bonne Année !!

bah oui, au moins ça pour commencer :P

elle vient de finir, une autre débute... nous rappelant inévitablement ce temps qui s'écoule, nous invitant à regarder en arrière, à nous projeter en avant, à profiter du présent...
mais on peut pas tout faire en même temps :P

faire des trucs... ce que je fais le mieux avec un clavier, c'est construire des distros. alors oui, c'est assez complexe comme 'travail', mais ce n'est absolument pas l'aspect technique qui est le plus difficile à gérer.
la technique, c'est comme les maths : il suffit d'être logique et d'appliquer proprement les bonnes formules. non, le plus difficile quand on construit une distro, c'est l'humain.

je vous préviens de suite... ça va un peu durer parce que c'est pas si simple à écrire tout ça...

c'est drôle la vie parfois. rien de philosophique là-dedans.. c'est du premier degré.
ce qui est drôle, c'est que Cascador me cite dans un très bel article parlant des "développeurs solitaires", et m'interpelle à propos de l'ego :)
"faut-il être humble ou arrogant et prétentieux pour donner sa propre vision d’une distrib Linux ? Pour moi il faut être humble, prêt à se remettre en cause, prêt à apprendre, prêt au probable échec, prêt à la critique. Mais on va demander un article à Arpinux pour répondre ;) hé, hé, hé."
pour répondre rapidement, je reprendrais ma page éponyme
"ego osef :P
non, sérieux, il en faut un minimum pour oser poser et livrer quoi que ce soit aux autres. je tente de maintenir ce minimum vital présent afin de continuer à communiquer avec mes contemporains, mais également de le contenir dans cet état afin qu'il n'empiète pas accidentellement sur celui d'un autre."
pour aller plus loin, au sujet de l'humilité et la prétention, je dirais "les deux mon capitaine" :)

lorsque je développais livarp , seul pour tout faire du début à la fin, sans aucun compte à rendre à personne, j'étais d'emblée dans une situation de monopole intellectuel et éthique : personne pour me remettre en question à part moi, et personne pour critiquer mes choix techniques à part les bugs ;) . et c'est vrai qu'il faut tout de même être prétentieux pour oser proposer une distribution aussi minimale et orientée CLI en plein essor de Compiz3D :) (à l'époque du premier livarp , une Debian minimale avec DWM pour finir avec un livarp garni de 12 sessions indépendantes).

HandyLinux , c'est l'opposé du livarp. que ce soit pour la cible visée ou pour la méthode de construction. lorsque guantas est arrivé avec son idée de "distribution pour les pas très jeunes et les pas très doués" (c'est le titre original du premier post ;) ), j'ai trouvé ça cool et je me suis proposé pour suivre le mouvement et offrir mes compétences de builder. dans cette situation, je suis entièrement soumis aux choix de la communauté. mais aussi aux contraintes techniques. cette situation m'oblige à oublier mon ego et faire preuve d'une grande humilité. dans ce cadre, j'avoue que je suis très mal compris. malheureusement, lorsque j'exprime une opinion technique, c'est contre moi qu'on râle et pas contre le problème technique qui m'empêche de satisfaire la communauté.

et j'en arrive à ce qui est drôle...

Lire la suite de la fin et le début

edito du 10 juillet : hétéro par défaut

par arpinux - - 6 commentaires

je croyais avoir l'esprit ouvert.
je n'ai jamais été fan des blagues homophobes.
les quelques homos que je connaissais ne paraissaient pas mal à l'aise en ma compagnie.

et pourtant, au bar, buvant une bière à 12°, je me souviens avoir dit "c'est pas une bière de pédé".
et pourtant, quand la question de l'adoption par un couple gay est arrivée, j'ai ressenti une étrange sensation, comme une gêne.
et pourtant, je me souviens avoir détourné le regard devant deux hommes qui s'embrassaient. je ne sais plus si je l'ai fait par pudeur ou pour une autre raison moins courtoise.

(r)évolutions d'un hétéro par défaut.

Lire la suite de edito du 10 juillet : hétéro par défaut